top of page

Oui mais....


Vous aussi, vous dites beaucoup. « Oui, mais » ?


Lorsque nous décidons de prendre des bonnes résolutions, comme par exemple le 1er janvier, nous sommes super motivés et nous allons réaliser de grandes choses.🥳


Ensuite après un mois ou deux, nous ressentons que nous retombons de nos habitudes et nous avons tendance à utiliser le fameux « Oui, mais » qui nous empêche de réaliser les choses que nous avions prévu.


Derrière le « Oui, mais » se cache une excuse pour ne pas faire les choses.😉


Le « Oui, mais » :


👉 Permet d'éviter le changement

Le changement fait toujours peur car c'est peut-être élargir sa zone de confort et ce n'est pas toujours confortable.


👉 C’est un empêcheur d’avancer

« Oui, mais ça ne marchera jamais »,

« Oui, mais ça ne sert à rien »...


Le changement génère des résistances qui s’expriment par le « Oui, mais ».


Nous disons « Oui, mais… » lorsque :


✅ Nous voulons défendre notre point de vue,

✅ Que nous voulons avoir raison,

✅ Quand nous résistons au changement,

✅ Quand nous râlons…


Le « Oui, mais » nous empêche de nous ouvrir, d’écouter et d'élargir notre zone de confort :

« Oui, mais là, dans ce cas, ça ne marche pas… », et là, nous nous justifions !


Par exemple : « Et si je reprenais des études ? » et vous vous auto-répondez : « Oui, mais c’est compliqué et cela représente une masse de travail ».


Ou encore :


✅ Est-ce que tu as essayé de… »


❌ Oui mais ça sert à rien, ça marche pas parce que… »


✅ Alors pourquoi tu tentes pas de… »


❌ Oui, mais… si je fais ça, tu imagines ce que ils vont dire … »


✅ Alors peut-être que pourrais … »


❌ Oui mais je ne peux pas… c’est carrément impossible… »


Le « Oui mais » est un ralentisseur interne de projets, un petit vélo interne qui pédale sans cesse et qui freine votre confiance et votre estime de soi !


👉 L’antidote : « Oui, et… »


Le « oui, et » est une philosophie de vie qui permet de sortir de son égocentrisme, d’écouter et de considérer son interlocuteur ou soi-même, de s’intéresser à l’idée de l’autre.


Exemple :


Dire « j’aimerais faire cela, mais je manque de connaissances » vient mettre à terme à la possibilité que tu as de réaliser ce que tu souhaites.


En revanche, en disant

« j’aimerais faire cela et je manque de connaissances » implique que l’action n°1 à faire est d’acquérir les connaissances dont tu as besoin pour ensuite réaliser ce que tu souhaites !

Je vous invite vraiment à observer et changer vos "oui mais " en "Oui et" et votre communication en sera plus claire et vous donnerez une chance à vos projets de se réaliser😉


www.nancystradiotmethodehairt.com


📷 Modèle « Oui, mais » VS « Oui, et… » de Sylvaine Messica, Philippe-Elie Kassabi, La Puissance de la Spontanéité

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page